Inductions

Retour d'Indes, deuxième voyage.

Février 2017

 

Retour d'Indes,

Fin du deuxième voyage.

Cette fois ci, nous sommes allé en Inde non pour me guérir de Lyme, mais pour emmener des gens comme moi atteints de Lyme et désireux d'en finir sans attendre une prise en charge de notre gouvernement, de notre sécu, ou d'une prise de décision hypothétique....de je ne sais qui....assujétie aux lenteurs administratives dues aux conflits d’intérêts....sujet donc je n'ai pas envie de traiter...stop blabla...de l'action.

Ce voyage était donc destiné à ceux qui ont décidé de guérir, et pas d'attendre je ne sais quoi..., à ceux qui se prennent en charge et qui bien sûr, sont dans la capacité physique de voyager....j'avoue avec regret que je ne sais pas quoi faire pour des personnes non valides ou trop atteintes par la maladie, bien que certaines personnes de notre petit groupe n’étaient ni très jeunes, ni très vaillantes au départ...mais une bonne hygiène de vie dans les mois précédents ont largement facilité le déplacement.

 

Fort de ma découverte de l'an passé, où j'ai rencontré en Inde une personne qui s'est guérie de Lyme et qui m'a partagé son protocole, j'ai accompagné quelques amis, eux aussi atteints de Lyme, en Inde.

Entre tourisme et découverte, travail énergétique et spirituel, visite de médecins ayurvédiques et travail corporel, le séjour a paru bien court cette fois ci....un mois qui passe comme un éclair.

 

Surprise au retour de voir que je suis dans le collimateur de ceux qui n'aime pas que l'on guérisse sans leur autorisation...l'Ordre des M***, la Milli*** et Big Brother veillent.

 

Qu'importe, je suis toujours en forme, presqu'un an après mon traitement, et c'est le principal, même si quelques bactéries apparaissent toujours au microscope, et je suis décidé à retourner en Inde, seul ou accompagné en novembre 2017.

 

Malgré tout ce que j'ai pu écrire à la fin de mon premier voyage, vu du fond de mes résistances, l'Inde me manque dès que je n'y suis plus....un manque, une absence...

Alors je me suis interrogé ; un manque de quoi ?

La gentillesse des gens du peuple ?

La spiritualité omniprésente ?

Les odeurs d'épices, la cuisine ?

Les soins ayurvédiques ?

La beauté des hommes et des femmes indiennes ?

Les couleurs ?

Les vaches dans la rue et les chiens qui vivent leur vie ?

Leur façon de conduire ? (mdr)

Leur temples ?

Leur musique ?

Le manque de peur des gens ?

 

Bien sur un peu de tout cela...mais en bon Français, notre bouffe est bonne, nos filles jolies (les mecs aussi^^)et notre patrimoine exceptionnel....

Il manque juste un truc ici.....

 

.........LA VIE..............;

 

Vie qui anime chaque être....tout cela n'existe pas ici.

Ici, si tu sors ta moto, c'est gants, casque, bidules réfléchissants, et j'en passe sur ce qui va nous être pondu encore et encore, sous prétexte de « protection » .

Ce qui me rappelle les « protections » obligatoires des clans mafieux...(Chicago, Marseille...)

 

Ici, il manque un seul ingrédient....la Vie

 

A force de tout vouloir réguler, protéger, assurer, aseptiser, sur protéger, la vie s'en est allé....notre bouffe est morte, l'eau chlorée, bourrée d'hormones et de sulfate d'alumine... et dans certaines communes douteuses...

Les nuages des Chem Trail nous cachent le soleil un bon tiers du temps, et tout est prévisible....le meilleurs des mondes dans une société de consommation sans but autre que de s'acheter une autre télé, un autre smartphone ou une autre bagnole...et de passer le week end dans les galeries marchandes, ou comme des moutons, tous au ski, à la plage, au ciné....pathétiques vies sans but.

 

Monde de projections où le moment présent s'en est allé se promener entre « quand ça ira mieux » et « dans le temps c'était mieux »...

 

Bien sur je n'ai pas conscience de toutes les facettes du « Mode Indien », et celui ci a bien des failles, mais juste au niveau du ressenti, du quotidien, que de bonheur d'y vivre au milieux des gens qui « Vivent », et qui au milieu d'un train de vie que nous jugerons comme « sommaire », rient, jouent, blaguent, se marient, ont des enfants, et surtout, prennent le temps de vivre....

 

Un gars tombe de sa moto que déjà deux personnes lui portent assistance, un relève sa moto....Tu veux un « passage » tu tends la main, la secoue devant toi et une moto ou un scooter d'arrête, te prends et de dépose quelques kilomètres plus loin....kdo...ici tu peux rester des heures le pouce en l'air à attendre....comme si tu allais salir leur auto ou les agresser....j'ai roulé plus de dix ans en Mercedes...chaque auto stoppeur était surpris que je m’arrête, avec toujours la même réflexion...avec une bagnole comme ça, personne ne s'arrête...

 

Inde, la vie coté cool....avec un air d'entraide, de démerde....le pauvre vieux qui tends sa gamelle se fait offrir un « tchaï » par un indien moins pauvre, tout se crée, se transforme, se rafistole...tout est fait pour durer.

 

La consommation les rattrapera peut être....qui sait ?

 

En tout cas, pour le moment, entre cours, soins et méditations, je prépare le prochain départ....novembre 2017, et déjà, entre ceux qui reviennent avec moi et ceux qui se sont déjà présentés pour faire partie de la prochaine aventure, il ne reste plus que quatre places.

 

A bientôt pour la suite

 

Patrick

 

21 02 17 La Teste



21/02/2017
1 Poster un commentaire
Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres