Inductions

La Danse Biodynamique par R. Bayle

La Danse Biodynamique

La danse biodynamique (littéralement : dans le sens de la vie) est une approche de la danse qui est axée sur la dimension énergétique du mouvement exprimée sous une forme ressentie et non extérieure ou plaquée.

Bien plus que de l’improvisation spontanée, cette approche nécessite la capacité d’intégrer les trois dimensions de l’être : le corps, le coeur, l’esprit. Ainsi le mouvement prend sens et densité. Par la danse le beau devient fondamentalement le vrai.

Basée sur les lois "organiques" du mouvement cette approche "naturelle" de la danse favorise la réparation des vieilles carences dans la structure du corps tout en nous offrant la possibilité de réveler notre potentiel créateur (aussi bien dans la danse que dans la vie).

Ce travail s’adresse à tous ceux qui cherchent une vérité passant par le corps, il ne demande pas de capacité particulière car la danse bien au-delà de la technique, c’est avant tout la conscience du corps.

Thérapie

Directement inspirée des théories reichiennes démontrant la correspondance entre le refoulé psychique et le corps réprimé, non seulement la Danse Biodynamique permet de régénérer et désintoxiquer le corps au sein même de la cellule, de son noyau (cf. mouvement orgonomique, mouvement régénérateur) pour stimuler la pulsation originelle régénératrice du mouvement de vie, mais elle aide aussi à réparer les carences dans la structure du corps par une approche organique basée sur les différentes phases de l’ontogenèse (cf. mouvement foetal, de naissance, de l’évolution des espèces…). De plus, tout en restructurant un moi suffisamment fort et contenant, elle amorce un processus puissant qui permettra progressivement à la personne de retrouver l’intégrité de sa "personnalité primaire" garantie de l’unité de son être.

Expression, création

Synthèse des grandes disciplines corporelles qui intègrent les lois fondamentales du mouvement, la Danse Biodynamique cherche à libérer le corps de toutes contraintes techniques artificielles en le ramenant à sa psychomotricité naturelle : "le corps félin". Grâce à la maîtrise de l’axe et des appuis, grâce à la fluidité de la colonne vertébrale et au bon re-positionnement du centre de gravité (tel un chat), quels que soient les déséquilibres et les décalages du corps, le danseur pourra s’exprimer dans la créativité du moment sous une forme ressentie pour se laisser danser à l’extérieur à partir de l’impulsion de son mouvement intérieur.

 



02/07/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres